Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BILLET D'HUMEUR

BILLET D'HUMEUR


OUTLANDER UNE BONNE CORRECTION SAISON 1 EPISODE 9

Publié par Annie France Franzini sur 13 Octobre 2021, 23:21pm

UNE BONNE CORRECTION SAISON 1 EPISODE 9
J’aime cet épisode, car c’est la vision de Jamie, j’aurai aimé qu’il y en est plus et pour tout dire avoir la vision de Jamie pendant tout le long de la série, mais ce n’est que mon opinion. Mais voilà, c'est un fait que ce n’est pas Jamie qui est le regard de la série. Alors lorsque l’occasion se présente, surtout ne boudons pas notre plaisir et saisissons cette opportunité pour mieux le connaître. Il faut remercier les scénaristes d’avoir eu la bonne idée de mettre Jamie au centre de l’action. Cela nous en apprend plus sur son caractère, sur ses ressentis et sur ses pensées, c’est un pur bonheur. Ça nous donne l’occasion de découvrir de l’intérieur, un, Jamie unique et différents des autres hommes de son époque, déjà enfant, il ressentait cela, il est certain que le destin, les forces de l’univers, ou bien rêvons, que la magie des âmes, des fées ou des dieux, le préparait à vivre un destin pas commun et hors norme tout est possible dans cette saga. Dès l’enfance, il était déjà programmé, pour le préparer et le façonner pour cette rencontre unique, improbable et singulière, la dites rencontre avec Claire.

Il était important de comprendre Jamie en profondeur à ce stade-là du récit, d’étoffer le personnage, de le rendre plus crédible, en révélant sa véritable nature et saisir son véritable portrait intime. L’on perçoit Jamie plus mature que l’on croit, plus adulte, plus responsable et fin stratège. Car Jamie est capable de créer des possibilités pour la paix des clans, en éclaircissant certaines situations délicates entre les protagonistes et aussi pour défendre ses intérêts noblement. Dans ces situations, ce qui est important pour lui, c’est qu’il reste en arrière-plan et le plus discret possible. On retrouve Jamie n’exprimant pas ses ressentis, étant secret et discret, aux yeux de tous et même aux yeux de Claire.

Personne ne perçoit sa véritable personnalité, car ayant subi et traversé des obstacles et des tourments depuis des années, il a pris l’habitude de ne pas trop s’ouvrir et de ne pas exposer son véritable caractère, les indices le prouvent avec ses multiples identités. Il cache aussi ses véritables douleurs et ses ressentis. Donc c’est lui rendre justice que d’avoir enfin la vision de Jamie dans cette magnifique aventure. Il est incontestable qu’il pourrait être un chef de guerre. L’on verra par la suite qu’il en sera un (soyons patient cela arrivera dans les autres saisons).

Ça révèle, son intelligence, sa facilité à la réflexion rapide, à son aisance d’adaptation, en étant un conseiller discret auprès du chef de clan. Il a l’aisance, la facilité et l’intuition de déceler ce qui est important. Trouvant les solutions satisfaisantes pour tous et surtout en sortant son épingle du jeu, pour être à l’abri des tuniques rouges et surtout protéger Claire de toutes agressions possibles et aussi en faisant respecter Claire aux yeux de ses compagnons. Et pour cela l’on verra qu’il sera obligé de se comporter d’une certaine manière, pour reprendre son autorité perdue aux yeux de ses compagnons de voyage lors de la fuite de Claire vers les pierres, ce sera une tâche ardue avec une situation délicate, il sera obligé d’employer certains moyens. Qui sont insupportables à nos yeux et impensable au 21ᵉ siècle. mais n'oublions pas que c'est une série.

Il est indéniable que Jamie ne vit ni en 1945, ni en 2021, il vit en 1743 il se comporte et a un fonctionnement de son siècle et aux yeux de tous il est contraint d’avoir une certaine posture envers Claire, car il ne sait pas encore son secret, pour qu’elle soit respectée et de nouveau admise au sein du groupe. Il est clair que l’escapade de Claire vers les pierres a mis en danger tout un groupe et lui a fait perdre la confiance que les compagnons de Jamie lui accordait (je le stipule dans un autre billet. Réf 2.) L’acte de Jamie aux yeux de ses compagnons, je dis bien aux yeux de ses compagnons, ont remis les choses à leur place. Par ce geste de son siècle les compagnons de Jamie respecteront à nouveau Claire et elle retrouvera sa place dans le clan et Jamie aussi va retrouver sa position qui était la sienne. Je ne dis pas qu’il a raison d’être obligé de.., ce n’est pas mon propos, mais restons lucide, car cela se passe en 1743.

Mais cela n’empêche pas Jamie de réfléchir, lors de la réaction de Claire, de comprendre que sa relation de couple doit évoluer. Il sera capable de changer sa façon de penser, de faire et de se comporter. La seule solution qui puisse trouver c’est se réinventer et faire évoluer leur relation, prendre certaine résolution, car pour Jamie son objectif est de vivre avec Caire pour la vie, il surmontera tous les obstacles qui vont se trouver sur son chemin, pour que le couple puisse fonctionner sur de nouvelle base. Jamie fera tout pour mettre Claire à l’abri des problèmes qui pourraient apparaître comme dangereux. Encore une fois, il veut jouer son rôle de protecteur. L’on avait déjà remarqué cela dans les autres épisodes, mais là, en donnant la possibilité à Jamie d’être la voix et le regard de l’histoire dans cet épisode, cela confirme son caractère et ses ressentis. Être le narrateur et le centre de l’épisode assure une autre vision qui est la bienvenue. C’est par cet œil nouveau que l’on va nous faire ressentir, comprendre et se rendre compte de l’évolution du couple, de Claire, de Jamie et en même temps de tous les autres personnages qui tournent autour du couple.

Sur des images de cascade, de fleuve, de rivière et d’eau, on entend Jamie s’interroger et se poser mille questions, sur sa vie, sur son avenir et sur son devenir. Tous ses questionnements, ses ressentis, ses doutes, trouveront des réponses, au sujet de Claire, de Jamie et du couple en particulier. Mais l’essentiel est de se rendre compte que Jamie est à la hauteur. Par ses prises de positions et par son cheminement continu. À la fin de l’épisode l’on découvrira Jamie ayant une certaine assurance, il est indéniable que par ses décisions, il sera et l’on verra un homme accompli. Car sa stature, sa valeur, son habilité seront reconnues aux yeux de tous, toutes ses qualités feront sa force et son statut changera. Par le biais de Jamie, les autres personnages aussi en ressortiront grandis. Car il saura apporter beaucoup à la communauté.

L’ouverture de l’épisode est très symbolique. Le symbolisme de la vie de Jamie est représenté par l’eau d’une rivière ou d’un fleuve. Qui coule inlassablement, que rien n’arrête et personne ne peut interrompre. Le cycle de l’eau et de la vie est en perpétuel mouvement et transformation. Jamie en faisant glisser les cailloux sur l’eau démontrent aussi, le symbolisme de la vie, qui va de l’avant même en rencontrant des écueils et va le plus loin possible. Jamie doit avancer, doit continuer sans jamais s’arrêter, comme l’eau qui parcourt les berges sans discontinuer. Sa vie se déroule quels que soient les obstacles, quoi qu’il fasse et quoi qu’il entreprend, il lui faut aller vers son destin. On entend Jamie se poser mille questions, cherchant des solutions, exprimant son état d’âme, confirmant son amour et sa passion pour Claire. On le verra signifier avec ferveur et douleur, devant Claire, ses sentiments, ses propres peurs, ses souffrances qu’il éprouve. Et aussi ses responsabilités envers le clan, en s’expliquant sur ses questionnements, ses ressentis et ses doutes. L’on entrevoit le fil conducteur de cet épisode, qui révélera tous les sujets qu’ils vont être abordés, tous les questionnements que Jamie se pose.

Et lorsqu'on écoute son discours ‘’’C’est étrange des choses dont on se souvient les gens, les endroits, certains moment qu’on a vécu reste gravé dans nos cœurs à jamais tandis que d’autres disparaissent, j’ai toujours su que ma vie était différente de celle des autres hommes. Lorsque j’étais petit je ne voyais aucun avenir, je faisais juste un pas après l’autre un pas en avant un pas en arrière, me précipitant, mais sans savoir ou j’allais et un beau jour je me suis retourné pour regarder en arrière et j’ai vu que c'est pas avait été un choix aller à gauche à droite, aller de l’avant ou bien n' aller nulle part, chaque jour chacun de nous fait un choix entre le bien et le mal, entre l’amour et la haine et parfois même entre la vie et la mort et c’est la somme de tous ces choix, qui devient notre vie le jour où je m’en suis rendu compte c’est le jour où je suis devenu un homme ‘’’’’

L’on comprend que Jamie évolue en permanence, par son écoute, son intelligence et son savoir-faire, il a un don pour trouver des solutions à chaque problème qui se présente, c’est inné chez Jamie. C’est évident aussi que grâce au contact de Claire Jamie avance. Elle lui permet aussi de réfléchir, de se remettre en question et de lui donner la possibilité de méditer et mûrir pour changer son comportement. Claire le pousse surtout à avoir la capacité de raisonner et de penser autrement, car il est déjà prédisposé à cette ouverture d’esprit, (si Jamie avait été hermétique comme ses compagnons, il est évident que Claire n’aurait jamais été intéressée par Jamie et elle ne l’aurait même pas remarqué. Il y aurait eu sans doute aucune relation entre ces deux êtres.).

Par ce cheminement, Jamie comprend qu’il faut changer les traditions ancestrales. En songeant à faire évoluer l’éducation qui lui a été transmise par sa famille. Devenir et être un homme nouveau. Même si, étant petit, il croyait avoir aucun avenir, ce n’était qu’une illusion de sa part, car son parcours et son cheminement ont été tracés dès qu’il est né, cela s’est poursuivi dans son enfance et a continué dans son adolescence. Son avenir, ses rencontres, ont commencé très tôt, par son environnement, par le parcours de ses parents, et par l’éducation qu’il a reçue même si elle était parfois rude. Tout cela a formé Jamie et c’est par ce parcours et par cette transmission qu’il est devenu ce qu’il est.

En additionnant toutes ses expériences qu’il décrit, on ne peut que le définir en homme complet. C’est exactement le parcours d’une partie de sa vie qui a fait qu’il est devenu un homme. Là où ses pas l’ont mené, l’ont directement envoyé vers son destin, chaque pas était destiné à le faire grandir, mûrir et évoluer pour rencontrer Claire. Tous les choix et les non-choix de Jamie, l’ont guidé vers un seul chemin, une seule destiné à rencontrer son destin, donc l’amour de sa vie. Son comportement, sa posture, son fonctionnement, les rencontres, tout son parcours, même l’intolérable flagellation, tous ses pas l’ont mené vers Claire. À la rencontrer, à  la connaître, à en tomber follement amoureux. Et vice versa. Tout ce parcours pour une seule raison, la naissance de deux âmes sœur à jamais. Car dans son cheminement et dans sa vie, il a choisi l’amour, au lieu de choisir la haine qui aurait été un sentiment indigne, malsain et nocif à ses yeux, pour lui, cela aurait été inconcevable d’être autrement.

Par ses choix, Jamie devait rencontrer Claire, ils étaient faits pour se croiser, c’était indiscutable. Cela s’appelle le destin, la loi de l’univers, la magie des âmes-sœur. Ou la magie des fées ou des dieux qui se seraient penché sur leur berceau, ou sur leur famille, en décidant de leur offrir le pouvoir magique ou mystique de s’unir quoi qu’il arrive, quoi qu’il en coûte, quoi qu’il en soit et surtout quoi qu’ils fassent. La loi de l’univers donne aussi à Claire la possibilité de traverser les pierres, pour rejoindre son destin. Même si cela se passe à 200 ans d’intervalle, qu’importe le temps, le pouvoir offert à Claire et à Jamie est intemporel. Impossible d’échapper à leur destin. Car leurs anges gardiens y veillent pour que cela se produise. Réf :8

C’est un homme abouti que l’on nous montre et que l’on décrit à la fin de l’épisode. Il grandit par ses expériences et devient un homme par ses choix, aidé par Claire. Il a aussi une réflexion sur le bien et le mal, sur la vie ou la mort. Jamie tel qu’on le perçoit et qu’on nous le décrit, choisira incontestablement le bien, c’est cela qui fait sa personnalité et qui le fait ressortir du lot des autres personnages. Même lorsqu’il subira les atrocités que Randall lui inflige lors du 115 et 116, il subira et résistera dans ces derniers retranchements face à Randall, en cherchant et en se cramponnant de tout son être pour ne pas tomber dans la fange ou l'abîme que Randall veut l’emmener pour le salir, pour détruire son âme et détruire les liens fusionnels qu’il y a entre  Claire et Jamie . Il se conditionnera pour sauver son âme, son intégrité, sa dignité, son amour et en tout ce qu’il croit, quoi qu’il en coûte. En s’aidant par la penser et par la profondeur de ses sentiments envers Claire. Leurs liens seront plus forts que tout.

Il fera tout pour ne pas être sali par cet infâme Randall. Se défendant bec et ongle pour ne pas céder pour ne pas succomber à la folie ou Randall veut le faire tomber. Se battra pour ne pas perdre de vue, en tout ce qu’il croit. L’amour de Claire l’y aidera, ce sera toujours son credo, choisir le bien en toute circonstance. Toujours faire un choix éthique et moral, choisir le bien en toute circonstance. Et lors de la bataille où ils s’affronteront pour la dernière fois, Jamie choisira d’éliminer Randall au nom du bien, se fera un devoir d’éliminer cet être abject de la planète, car c’est son destin, quitte à en perdre sa vie. Jamie choisit le bien par conviction, par honneur, par sa foi, parce qu’aussi son âme est faite comme cela. Avec tout ce qu’il a subi physiquement et mentalement il en ressort grandit, Ce n’est pas pour rien que le destin ou l’univers la choisi. Cela s'imbrique avec le parcours de Claire qui a choisi aussi comme vocation d’être infirmière, elle est là pour guérir et apaiser les âmes et les blessures des soldats, c’est un même parcours qui les uni, elle a les mêmes qualités que Jamie. C’est obligé qu’ils se rencontrent en restant ensemble à jamais, car l’univers y veille.

À l’encontre de Jamie, Blake jack Randall choisira en toute connaissance, la cause du mal, ce sera sa quête, son credo , c’est dans sa nature, il s’y complaît et éprouve une grande satisfaction et un grand bonheur à faire le mal, il a une prédisposition naturelle à torturer et à infliger la souffrance, c’est un don chez lui, il utilise son intelligence, sa ruse, son aptitude à être le mal personnifié, cela le rend heureux jusqu’à la jouissance. À notre époque, il ferait un sadique de premier ordre et un parfait sérial killer.

Plus la série avance, plus on s’aperçoit qu’il y a un discours et beaucoup de références bibliques liées à la religion. Surtout dans les prochains épisodes, mais j’en dirai plus quand le moment sera venu. Parenthèse, pour celles et ceux qui seraient choqué que j’implique le fait religieux dans la série : J’avertis que je n’en fais pas une obsession j’ai beaucoup de distanciation avec le religieux, car étant athée je peux aisément en parler, car neutre et pas concerné, cela me paraît évident que la série aborde et met en parallèle les références biblique, avec les choix et la vie des protagonistes. C’est évident que depuis le début le caractère biblique a une large place dans la série.

Revenons à l’épisode. Lorsque Jamie est en pleine réflexion : ‘’et c’est la somme de tous ces choix qui devient notre vie le jour où je m’en suis rendu compte c’est le jour où je suis devenu un homme’’. Jamie est interrompu par la voie de Dougall. En l’interpellant il veut avoir une réponse au sujet d’ Horrocks.

En prenant le temps de la réflexion, Jamie demande de lui donner l’or, car il a confiance, mais Dougall lui fait remarquer que l’armée anglaise aussi lui a fait confiance et lorsqu’il leur avoue que le capitaine Randall a tué l’un de ses hommes en attendant cela tous restent interloqués. Jamie réagit avec une contrariété certaine, car. Il ne peut en aucun cas utiliser le nom de Randall pour que son nom soit lavé de tout soupçon. Dougall est arrêté par Jamie, car il a l’intention de lui infliger une correction. Mais ils sont dérangés par l’avenue de Willis, voyant le cheval de claire, Jamie est hors de lui, il soupçonne et comprend qu’il est arrivé quelque chose à Claire et que peut être elle a disparue.

Willis en s’excusant auprès de Jamie déclare que Claire a disparue sous ses yeux par son manque d’inattention et qu’elle a été faite prisonnière par les tuniques rouge et là on voit dans les yeux de Jamie en quelque seconde un éventail d’émotion, qui le submerge, Jamie ressent un effroi, une panique indescriptible, de l’affolement, de la peur et une douleur inimaginable en pensant à Claire face à Randall, toute sa douleur intériorisée lors de la flagellation, remonte à la surface et un vent de détresse et de panique se lie sur son visage en pensant à Claire. Être de nouveau confronté à son bourreau ne lui fait pas peur, mais que cela soit par l’intermédiaire de Claire cela lui est intolérable, toute sa détestation, sa répugnance et son aversion envers Randall se décuple dans son fond intérieur, une violente colère naît à cet instant. Voilà en quelque seconde le panel d'expressions qui passe dans son regard.

Sans réfléchir il enfourche son cheval partant au galop rejoindre Fort Williams suivit de plusieurs compagnons. Son seul but est de la délivrer par n’importe quel moyen, par n’importe quel procédé, ne sachant pas comment, mais pour lui, ce sera quoi qu’il en coûte, il ne peut en être autrement. Dans la tête de Jamie, il est impensable qu’elle reste en présence de Randall une minute de plus, il fera tout pour la sauver, quitte à se mettre en danger lui-même, ne supportant pas d’être séparé de Claire, car il sait de quoi est capable Randall et la savoir dans les mains de ce psychopathe l’effraie. Dans ces moments Jamie devient toujours incontrôlable quand il s’agit de Claire. Mais surtout ne comprenant pas pourquoi Claire s'est mise dans cette situation et de cette manière.

Arrivant à Fort Williams avec ses camarades, ils s'introduisent clandestinement, Jamie interroge un soldat pour savoir où est détenu Claire. En l'interrogeant, ils emploient des procédés très persuasifs, pour savoir où se trouve Claire, tout en déjouant et maîtrisant la garde et les sentinelles du fort, ils avancent vers l’endroit où elle se trouve. Arrivant sur les remparts du fort, Jamie prend un très gros risque pour la sauver. Sans réfléchir il met sa vie en danger, car son acte s’avère périlleux et très dangereux, pour lui tout ce qui compte, est que Claire doit être soustraite aux griffes de Randall. Cet acte qui est de descendre en rappel, par une corde attachée sur une poutre branlante, qui peut à tout moment se rompre est une pure folie, mais Jamie ne recule devant rien. Arrivant devant la fenêtre où il avait entendu les cris, Jamie s’adosse à l’encadrement. De cette fenêtre, Jamie est encore sous le choc d’avoir entendu Claire crier à l’aide, ni réfléchissant pas à deux fois, il défonce les volets et pointe son pistolet sur son pire ennemi qu’est Randall.

À cet instant précis, Jamie pense seulement à libérer Claire, car dans son esprit ce n’est pas le moment de se poser la question, le pourquoi, du comment et dans quelle circonstance Claire c’est débrouillé, pour se retrouver aux mains de ce tortionnaire qu’est Randall. Les comptes seront à régler plus tard, mais à ce moment précis Claire ne doit plus être sous la joute de Randall et Jamie tente tout pour la libérer. Dans les yeux de Jamie l’on ressent une colère froide et noire, se maîtrisant avec beaucoup d’effort pour ne pas lui régler son compte, Jamie s’adresse d’un ton calme a Randal, demandant froidement ‘’ Veuillez avoir l’obligeance d’ôter vos mains de ma femme. Et l’on voit Randall avec un grand sourire surpris, content et heureux de se retrouver face à Jamie et implore le seigneur.

On perçoit sur le visage de Randall une certaine jouissance, à ce moment précis, il est surprit et heureux que Claire soit la femme de Jamie, car cela va lui procurer un éventail de possibilité, pour faire souffrir Jamie par l’intermédiaire de Claire. Donc par son désir de fuir et de repartir vers son époque, Claire par son intermédiaire expose à Jamie d’être face à son pire ennemi et son pire tortionnaire. Jamie se prend en pleine figure les souvenirs de douleurs et les affres que ce sadique de Randall lui a fait subir. Se maîtrisant, Jamie trouve la force de l’affronter et lorsque Randall lui demande comment se porte son chef-d'œuvre, Jamie rétorque avec un contrôle maîtrisé ‘’ comme un charme malgré ce que vous avez fait ’’’ en ne laissant rien paraître. Là commence un dialogue surréaliste et un rapport de force inouï entre ce pervers de Randall et Jamie, mais ne se laissant pas déstabiliser Jamie avance, même si Claire a un couteau sous la gorge en étant prisonnière de Randall. Jamie lui fait toujours face, par son fonctionnement, par sa posture et son silence voulu, l’on remarque  Jamie déterminé avec son caractère fort, solide et puissant ne craignant personne comme à son habitude.

Lorsque Claire demande à Jamie de supprimer son pire ennemi, Randall a la maîtrise de la situation, provoquant Jamie en lui démontrant qu’il peut faire du mal à Claire. À ce moment-là Randall est dans sa toute puissance, il en profite et demande à Jamie de se défaire du pistolet pour que le spectacle puisse commencer, Jamie fait le contraire il avance avec détermination ne quittant pas des yeux Randall, et lorsque ce pervers de Randall lui certifie avec une certaine jouissance qu’il pourrait trancher la gorge de Claire, Jamie comme à son habitude réfléchit en un quart de tour étudie toutes les possibilités de comment délivrer sa femme. Voyant que cela va mal tourner pour Jamie, Claire lui demande de partir, ne voulant pas que Jamie ait des représailles, préfère affronter Randall seule, quoi qui lui coûte.

Faisant semblant de donner satisfaction et de capituler, Jamie pose le pistolet sur la table. Confiant Randall fait de même pour son couteau et avec empressement s’empare du pistolet, croyant être vainqueur de ce rapport de force, demande à Jamie de reculer, il s’exécute, ne  quittant pas Claire des yeux, car il sait de quoi est capable Randall et la savoir dans les mains de ce psychopathe l’effraie. Dans ces moments Jamie devient toujours incontrôlable quand il s’agit de Claire. Mais surtout ne comprenant pas pourquoi Claire s'est mise dans cette situation et de cette manière.

Randall propose à Jamie d’être le spectateur de sa violence envers Claire ou bien de participer. Jamie est dans un état de bouillonnement indescriptible. Ne supportant plus d’être mis en joue et que l’on insulte sa femme, passe à l’étape suivante. Jamie avance vers son ennemi juré, sa colère, sa détermination et son irritation grandit en attendant de passer à l’acte et se retenant pour ne pas sauter à la gorge de Randall. Se sentant en confiance, avec un certain bonheur Randall tire sur Jamie, mais voilà le pistolet n’était pas chargé, à la plus grande stupéfaction et étonnement de son ennemie, pendant quelque seconde Randall est déstabilisé, c’est ce qu’attendait et espérait Jamie qui profite de l’occasion pour assommer Randall et le mettre hors d'état de nuire. Il est évident que son plan hasardeux et téméraire de Jamie a fonctionné, prendre par surprise son ennemie et être plus malin que Randall, cela est plus que satisfaisant pour Jamie, son seul but la libération de Claire.

Claire est très étonnée que Jamie soit venu avec un pistolet non chargé, Jamie lui réplique que Ned lui avait demandé de ne tuer personne donc c’est pour cela que le pistolet n'était pas chargé, en s’enfuyant de la pièce Jamie prend soin de Claire en la couvrant d’une couverture. Dans sa réflexion Jamie se demande pourquoi il n’avait pas tué Randall et sa réponse était légitime pour ne pas donner l’alerte et s’enfuir sans problème, mais aussi, cela ne lui avait jamais traversé l’esprit de tuer un homme sans défense, ça n’était pas dans son ADN même pour Randall, il est clair que cela correspond au caractère de Jamie.

S’enfuyant de la pièce, ils rencontrent malencontreusement des soldats, en se battant contre eux un soldat tire et cela donne l’alerte aux autres soldats du fort et voilà que les ennuis commencent, ils sont la cible des soldats qui arment leurs fusils pour leur tirer dessus, mais en même temps les compagnons de Jamie ont tendu un piège, une explosion réduit à néant les intentions des soldats en question. Par la déflagration Claire et Jamie se retrouvent à terre sur les remparts. Se relevant ils ont une seule solution sautée dans la mer, mais faisant nuit noire ils ne savent pas si, ce point de chute est sans danger et si la mer est assez profonde. Devant ces questionnements, ils sont très sceptiques sur le bon déroulement de leur évasion, prenant leur courage à deux mains, ils tentent un saut dans le vide en se sauvant de cet enfer.

Les retrouvant chevauchant dans la campagne après plusieurs heures, ils sont heureux de leur liberté retrouvée. Longeant le fleuve, tous s’arrêtent pour un repos bien mérité et pour que leur chevaux se désaltère et surtout faire le point. Devant une crique bordée de ruine, se trouve une petite grotte ou un petit renfoncement qui sert de cache, cela ressemble aussi à une tanière pour se protéger des dangers. Jamie aide Claire à descendre de cheval, et demande à Murthog de donner à boire aux chevaux, mais entre Murthog et Jamie, des regards sont échangés ils se comprennent, cela est très explicite, sans parole il demande à Jamie de remettre de l’ordre dans son couple et faire comprendre à Claire qu’elle ne doit pas mettre en danger tous les compagnons et être à sa place, n’oublions pas que l’on est en 1743.

S'il ne met pas de l’ordre dans son couple, le problème est que Jamie ne sera plus écouté et ni respecté par tous et cela implique aussi le statut de Claire. Par son acte, aux yeux de ses compagnons le statut social de Claire sera remis en question, l’estime et le respect qu’elle a gagné à la force du poignet, elle le perdra, ce sera un retour en arrière, elle se retrouvera comme avant le fameux voyage initiatique, (dont je parlais dans mes billets antérieurs. Réf : 2)

(En aparté, je précise : n’oublions pas que l’on est au 18ᵉ siècle, de ce fait la femme en général et en particulier, a un autre statut social et elle à une autre place à tenir c’est très codifiée. L’on est ni en 1945 et ni en 2021 tout est question d’époque et de mentalité. Les scènes qui vont se dérouler plus tard, lorsque Jamie donnera une correction à Claire, seront à placer dans un contexte très particulier. Il faudra en tenir compte et ne pas l’analyser avec nos yeux d'aujourd’hui, car notre société a évolué.

Donc dans le monde où évolue Jamie, le statut des femmes, la mentalité et les mœurs sont très différents en l’an 1743. Un peu de recul est nécessaire. Je précise pour ne pas m’attirer les foudres de certaines personnes. Si un homme se comporte de cette manière au 21e siècle, il risque la prison. Tout est question de mentalité d’éducation et d’évolution.Mais surtout n’oublions pas que l'on est dans une série. 

Revenons à l’épisode. Claire ne réalise pas encore la portée de son geste dans le siècle où elle se trouve. C’est normal elle vient de 1945, donc elle trouve normal son comportement, sa façon de faire et de fonctionner. Claire lorsqu’elle trouve une opportunité de repartir dans son monde, elle la prend. Rien ne l’arrête, sa motivation est intacte, c'est son but. Le problème est tant qu’elle n’exprime pas le fait qu’elle vient du futur , tant qu’elle ne dira pas à Jamie ses secrets, il sera enclin à être un homme de 1743, car il n’a pas toutes les cartes en main pour analyser la situation , de toute évidence leur relation est faussée, de plus il doute de sa sincérité amoureuse et de son comportement, (comme je l’explique dans mon analyse, Réf : 3) . Elle a encore des problèmes de sincérité à régler, tant que Jamie ne sera pas mis au courant, il ne comprendra jamais sa motivation.

Mais à cet instant précis, il y a une mésentente et une incompréhension notoire, qui s’est créé dans le couple. Le fonctionnement de Claire est incompris par Jamie. Elle réagit façon 20ᵉ siècle, mais voilà elle est en 1743, la vision de ce siècle est autre, les comportements, l’éducation, la culture, les habitudes, les coutumes, les rapports entre homme et femme sont diffèrent, complexe, délicat et très hiérarchisé, elle n’arrive pas encore à l’intégrer.

Et là commence une scène violente et époustouflante. Le déclencheur : sont les obstacles et les difficultés qu’ils ont subies et traversé, pour se sauver de l’emprise de Randall , ils ont vécu tous les deux un véritable danger, ils ont eu des moments intenses, ils sont passés par mille émotions, une angoisse réciproque, une excitation hors norme, et cela a fait naître un excès d’adrénaline pour Claire  et Jamie et à ce moment-là il fallait bien que ce surplus d’émotion, de peur et de tension se déverse et se verbalise.

Ils choisissent sans le prévoir de se déchirer. Cela provoque une dispute, en premier lieu, c’est la peur, l’émotion et la tension qu’ils évacuent, après comme toujours les règlements de compte remontent à la surface, puis il y a une violence des mots et lorsqu’ils se sont exprimé en évacuant toute cette violence et virulence intérieure, il y aura les retombés qui suivront. Jamie se sentira impuissant, mortifier, épuisé, vidé, fatigué et surtout malheureux, la troisième phase débouche par une réconciliation entre Claire et Jamie, l’un et l’autre se rapprocheront et se comprendront , mais ce ne sera pas encore ça, car Claire ne lui dira pas et n’avouera pas à Jamie qu’elle vient du futur, elle n’est pas encore prête . Comme toujours lorsqu’elle se dispute avec Jamie elle cherche à se quereller et à le blesser, c’est toujours son processus et son fonctionnement, (référence à mes billets précédents lorsqu’elle se retrouve à l’écurie pour retourner dans son monde. Réf : 4 )

SUITE 

Conclusion : Pendant la dispute, ce qu’ils se disent se sont que des horreurs, qui est dû à l’adrénaline, ce sont des monstruosités qu’ils se crachent à la figure. Le besoin de se rapprocher, de se retrouver était très fort et l’on verra tout au long de la série, lors de séparation ou de mise au point, il y aura toujours ce mode de fonctionnement, se disputer et se réconcilier après, c’est une sorte de rituel de ce couple fusionnel et passionnel.

Revenons à l’épisode. Jamie prend soin de Claire et la réconforte. Il entraîne Claire loin de ses compagnons, il se préoccupe avant tout de sa santé, demande si Randall ne la pas touchés, répondant par la négative   Jamie est rassuré, mais passe à la partie la plus délicate pour avoir une explication franche et claire. Jamie attend des excuses de la part de Claire. Attend aussi avec impatience les raisons qui expliqueraient sa fuite, car pour la sauver, Claire a mis en danger les compagnons et Jamie lui-même. Dans le siècle où vivent les compagnons et Jamie, il y a certains usages qu'ils appliquent. Cela se traduit par la mise en place de certaines règles à respecter pour ne pas se faire prendre par les tuniques rouges, pour que personne ne finisse en prison.

Claire ne comprend pas pourquoi elle lui ferait ses plus plates excuses ayant été faite prisonnière par Jack Randall c’est elle la victime. Elle accuse Jamie de lui faire comprendre que c’est sa faute si elle a été enlevée. Et Jamie lui affirme que oui, il lui fait savoir que c’est elle qui est en tort, car si elle avait suivi les conseils de Jamie rien ne lui serait arrivée, il rétorque en colère, pourquoi elle l’écouterait puisqu'il n'est que son époux, qu’elle en fait cas sa tête et dès qu’il a le dos tourné il l'a retrouvé entre les mains de Randall qui voulait la prendre sur la table, le ton monte de plus en plus. En voyant cette scène cela a rendu Jamie fou de douleur, il a éprouvé de la haine et peut être je dis peut-être aussi de la jalousie, que l’on puisse se permettre de toucher sa femme pour lui, c'est insupportable (mais je peux me tromper). Il a éprouvé surtout un sentiment d’impuissance, lorsqu’il s’est retrouvé face à Randall avec un pistolet non chargé pour secourir Claire, voilà la réaction de Jamie, c’est un mélange de tout cela.

Mais Claire continue à lui faire des reproches, elle lui avait demandé de venir avec eux, car pour elle il n'y avait aucun danger à ses yeux, Jamie lui reproche de ne pas l’avoir écouté. Elle rétorque que les hommes ne veulent pas entendre le discours d’une femme, qu’elles sont bonnes, cas obéir aux ordres. Que la femme n’a pas la place de dire quoi que ce soit. Furieux Jamie lui fait remarquer que si elle n’avait pas désobéi les Anglais ne seraient pas à leur trousse, Claire n’en pouvant plus de ses reproches elle le gifle. Et Jamie n’en pouvant supporter davantage, hors de lui promet que si elle recommence elle aura la raclée de sa vie.  Furieuse elle le traite d’imbécile et de brute, ce qu’il n’est pas, soyons juste, car il ne sait jamais comporter comme ses compagnons qui ont tous les défauts de la terre. Elle continue en extrapolant en disant qu’elle l’aurait fait exprès de se faire capturer.

Le ton monte de plus belle Jamie pense que oui qu’elle s’est vengée, car elle lui reprochait ce qu’il s’est passé dans la clairière, Claire continue, qu’elle aurait tout fait pour se faire prendre par les Anglais. Elle persiste en lui disant qu’elle était allée se promener, Jamie insiste en lui renouvelant qu’elle ne devait pas bouger de là où elle était, Claire rétorque qu’elle n’a pas à faire tout ce que Jamie attend d’elle et lui affirme qu’en étant son épouse elle doit faire tout ce qui veut, claire se rebelle et elle lui affirme qu’elle n’est pas sa propriété qu’elle ne lui appartient pas et surtout qu’il refuse qu’on touche à ses petites affaires. Au fur et à mesure cela devient de plus en plus violent verbalement

Jamie lui dit que même si cela ne lui plait pas elle est son épouse , car Claire lui appartient corps et âme, mais Claire renchérit de plus belle en rétorquant que cela ne lui plait pas le moins du monde. Elle lui jette à la figure qu’elle est là que pour chauffer son lit, qu’il ne s’intéresse pas à ce qu’elle pense et ni ce qu’elle ressent, que pour Jamie la femme n’est qu’un trou, pour y mettre sa queue, qu’elle doit obéir sans se rebeller. À ces mots on perçoit Jamie blessé, mortifier et humilier par les mots odieux qu’elle lui crache à la figure, car il aime Claire à la folie, la respecte et ne la considère pas comme un trou, elle continu de plus belle et lui envoie à la figure un chapelet d’insulte, Jamie n’en pouvant supporter davantage lui demande d’arrêter et de lui parler sur ce ton.

Ce dévisagent l’un l’autre, avec une hargne, une agressivité et une colère non feinte, tous deux ressortent de cet échange épuisé. Jamie n’en pouvant plus, vidé par la dispute se déplace en titubant dans le petit renforcement qui lui sert de refuge, de tanière ou de carapace, car il est incapable d’en supporter davantage. Avoir entendu tous les reproches que Claire et lui se sont crachés à la figure cela l’a anéanti. Il a été surtout très atteint par les dernières paroles qu’elle a prononcées, il se recroqueville et finit accroupie anéanti, dans ce renforcement l’on perçoit un homme blessé, fou de douleur, ne pouvant plus parler pendant quelque seconde, essayant tant bien que mal de se reprendre, de se retrouver de se reconstruire, car c’est comme une déflagration qui s’est produite intérieurement je dirai même une implosion. Et avec cette explosion de violence verbale ça a fait des dégâts, pour tous les deux, c'est une dispute horrible et insoutenable.

Mettant quelque temps à se reprendre Jamie retrouve tant bien que mal la force de s’exprimer. Jamie dans un souffle lui explique qu’il est allé la chercher sans une autre arme qu’un pistolet non chargé et les mains nus, tourmenté il se recroqueville et l’on voit un être abattu, déchiré, exprimant de la souffrance et son désespoir lorsqu’il a entendue Claire appeler à l’aide, il a senti son cœur se déchirer et l’on voit Jamie anéanti, désespérer, blessé, n’en pouvant plus, restant silencieux par le chagrin qu’il éprouve, c’est un véritable crève-cœur de le voir tourmenté de la sorte. Pour Claire et surtout pour Jamie, cela a été un supplice d’avoir subi leur première dispute et une telle épreuve.

Et par ses derniers mots, il lui avoue explicitement qu’il l’aime à la folie. Le voyant dans cet état-là Claire est bouleversé, par toute la douleur qu’il éprouve et aussi par cette déclaration d’amour. Claire lui dit qu’elle est vraiment désolée et lui demande pardon, elle sait qu’elle est allée trop loin et comprend à ce moment précis ses véritables sentiments envers Jamie, là elle avance, car elle commence à intégrer, à comprendre et à accepter qu’elle est amoureuse, qu’elle aime Jamie, donc ce n’est pas que physique, elle s’aperçoit à cet instant que l’amour qu’éprouve Jamie est plus puissant que celui de Franck, elle comprend qu’elle doit se dépasser , elle ouvre enfin les yeux elle écoute son cœur. Elle ne fait plus barrière ni obstacle à cette petite voix intérieure qui lui disait sans relâche qu’elle aimait Jamie et que jusqu’à présent elle ne voulait pas entendre. Ce mur  est tombé, elle n’est plus dans le déni c'est un miracle son déni disparaît, mais elle a encore des secrets, elle lui cache qu’elle vient du futur tout n’est pas encore parfait ni réglé (Réf : 1 à mes précédents billets..) De toute évidence, Jamie a mis la barre très haute par cet amour absolu.

Retrouvant peu à peu ses esprits, Jamie lui répond tu es pardonné, a s’adressant à claire il lui dit qu’il est désolé, il lui demande pardon de ce qu’il lui a dit, qu’il était furieux et que ses mots ont dépassé ça pensé, Jamie lui redemande, me pardonnes-tu, la réponse de Claire lui affirme que oui, tous les deux sont malheureux parce qu’il vient de se passer, de ce qui se sont criés à la figure et sont dans les bras l’un de l’autre se réconfortent mutuellement. Dans la tanière qui les protège de tout et de tous. L’essentiel, c'est qu’ils se sont retrouvés. Jamie à un réel besoin de Claire, besoin de sa présence, besoin de la toucher, besoin d’être physiquement en elle, besoin d’échanger intellectuellement et surtout verbalisé à haute voix ses sentiments. Et dorénavant, cela sera pareil pour Claire.

’’Elle a imploré mon pardon et je lui ai accordé, mais à la vérité, je lui avais pardonné tout ce qu’elle avait pu faire et tout ce qu’elle allait faire bien avant ce jour pour moi il n’y avait pas d’autre choix, c'était ça tombé amoureux. C’est à cet instant qu’il comprend qu’il devient un homme ‘’’ Tout est dit cela se confirmera plus tard, lors des choix que fera Jamie.

Recroquevillé ensemble, dans ce renfoncement Claire comprend tout l’amour que lui porte Jamie, Claire comprend et découvre qu’elle aime Jamie plus qu’elle ne l'aurait cru. Car Jamie s’est mis à nu devant elle, a parlé avec ses tripes de l’amour qu’il lui porte ils ont compris qu’ils se sont fait du mal l’un l’autre, c’est pour cela qu’ils se demandent pardon mutuellement, car ils ont compris qu’ils sont allés trop loin dans les reproches et dans leurs invectives.

Dans cette scène qui est magnifique et très douloureuse en même temps, on peut entendre un double langage, car Jamie doutait des sentiments de Claire, comme je l’écrivais par ailleurs.

Voici Les sous-titres, de leur inconscient.

Lui : 1- si tu m’aimais tu n’aurais pas dû bouger, car je ne veux pas qu’il t’arrive quoi que ce soit, là on perçoit toute la culpabilité de Jamie, toute son impuissance, tout son désarroi. L’on perçoit un Jamie malheureux, détruit de l’intérieur complètement anéanti de n’avoir rien pu faire lorsque Claire s’est faite violer.

2- Tu m’aurais fait confiance et rien ne serait arrivé et je n’aurais pas été obligé de venir te chercher sans protection et sans plan en remettant en question nos vies, que me caches-tu pour ne pas avoir confiance en moi. Je ne te disait pas ouvertement que je t’aime, car j’ai l’habitude de cacher mes sentiments envers toi et aux yeux de tous, de plus ce qui me retiens de m’exprimer, c’est que je ne sais pas si tu m’aimes réellement, je suis fou de toi, car je prends le risque de mourir, pour te sauver, tu ne te livres pas à moi et j’ai des doutes sur tes sentiments, je ne suis que ton mari, sous-entendu l’instrument de ton plaisir et de ta jouissance rien de plus.

Elle : 1- si tu avais été un homme tu m’aurais défendu lors du viol. J’ai éprouvé de la douleur, un choc et un traumatisme, je te reproche ta lâcheté. Tu aurais dû prendre soin de moi en me faisant venir avec toi, car je veux exister à tes yeux, j’ai pris l’habitude que tu me protèges et que tu me fasses passer avant tout le monde. Tu n’as pas pris en compte mon désir de t’accompagner, je voulais être à tes côtés, j’ai éprouvé de la frustration, de me sentir rejeté par toi, je n’ai pas supporté que tu me laisses avec Willis dans les bois comme une âme en peine.

2- Il y a aussi ce mélange de frustration, de jalousie, de peur, ce ressenti de ne pas exister aux yeux de Jamie, car il fait passer ses compagnons avant elle. Il est vrai que son intérêt pour Jamie, se sont essentiellement les relations physiques qui la satisfasse jusqu’à cet instant, car pour elle Jamie est cela, ça changera après la dispute.

Mais rien n’est clair à cet instant, c’est pour cette raison qu’elle lui jette à la figure que pour Jamie la femme n’est qu’un trou qu’elle doit obéir sans se rebeller. Depuis le commencement de leur rencontre, elle lui cache son passage à travers les pierres, elle a toujours eu des relations assez floues et ambivalentes avec Jamie, ne sachant pas quoi ressentir. (Dans mes billets je parlais de son déni et du travail qu’elle devait fournir à lâcher prise.)

3- Claire voudrait avoir, le même statut de 1945 en tant que femme, mais il se trouve quelle vie au 18e siècle , oublie qu’elle n’est pas de cette époque, donc fait des reproches d’une femme de 1945, à son mari qui vie en 1743 dans son siècle, dans la logique de son époque Jamie a raison, les reproches que Claire lui lance à la figure sont discutables, elle est ambivalente et fait un faux procès à Jamie, car Claire cache qu’elle vient du futur, même après sa dispute. Là est toute l’incompréhension entre Jamie et Claire à ce moment précis.

Mais en vérité pendant ses déambulations, lorsqu’elle s’est trouvée devant les pierres, là son désir irrépressible a été de partir rejoindre son époque, son mari et son statut social, qui était bien meilleur qu’au 18e siècle et c’est normal. C’est évident qu’il faudra beaucoup de temps pour que le statut de la femme change, ce ne se fera pas en 3 cuillères à pot comme l’on dit. Mais elle est en 1743 il faut faire avec, en prendre conscience qu'il lui faudra s’adapter à ce monde, sans se renier bien sûr, c'est la meilleure solution, si elle compte rester dans cette époque ci. Plus tard, elle le fera très bien.

4- Jamie lui fait voir la réalité de son siècle, car elle y vit et ne peut faire autrement, ne pouvant plus en supporter davantage et n’ayant plus aucun argument elle gifle Jamie, c’est là où l’on s’aperçoit encore une fois qu’elle ne supporte pas les paroles de vérité de Jamie, (Réf : 1 billet dans l’épisode 5 la collette.)

plus tard lorsqu’ils franchissent le pas de la porte de l’auberge, les compagnons de Jamie sont heureux d’avoir mis en échec Randall et les tuniques rouges. Tous les accueillent en les acclamant et en les félicitant de cet exploit. Dougall prend dans ses bras les valeureux qui se sont battus et demande un siège supplémentaire pour eux. Toute l'assemblée ne prête pas attention à Claire, ils sont tous focalisés par les héros d’un soir. Le regard que lui lance Dougall à ce moment-là en dit long sur ce qu’il pense, il lui fait ressentir sans un mot son désaccord au sujet des conséquences de son geste. Il est évident que Claire ressent dès le début une forme d’exclusion qui est imposée par Dougall et par aussi  ses compagnons de route.

Cela veut tout dire, l’on entrevoit la prochaine étape de la soirée. Claire et Jamie étant assis côte à côte entendent et écoutent les compagnons disserter sur le triomphe de leur attaque. Lorsque Claire prend la parole pour participer à la conversation Jamie regarde l’assemblé pour voir les réactions de ses compagnons, car il sait déjà comment ils vont réagir, de ce fait personne n’écoute Claire et ils continuent leurs conversations sans la faire participer, ils sont sourds aux paroles de Claire. Jamie comprend qu’elle est exclue du groupe, on lit sur son visage du mécontentement, de la contrariété et de l’irritation, il comprend qu’elle a perdu tout crédit aux yeux de ses compagnons, et il doit faire ce qu’il faut pour qu’elle soit réintégrer au groupe. Car elle les a mis en danger et le groupe veut qu’elle comprenne son geste.

Dans l’assemblé Angus cherche la dispute, Dougall l’arrête avec autorité. Claire essaie encore une fois de participer à la conversation en voulant les remercier de l’avoir secouru, mais elle se heurte à un mur et à leur indifférence à nouveau, continuant leur conversation comme si elle n’existait pas. En regardant l’assemblé Jamie est contrarié, mal à l’aise et inquiet de la façon dont on traite Claire encore une fois. Mortifié et blessé Claire décide d’aller se coucher sans aucun regard vers ces compagnons et personne ne songe à lui adressé la parole.

Jamie acquiesce et du regard suit Claire qui monte se coucher, mais l’on perçoit chez lui de la tristesse, et de la contrariété, car il sait qu’il doit prendre certaines décisions radicales qui ne sont pas des plus confortables. Donc tout repose sur les prises de décisions et position de Jamie, car Claire pour Jamie doit être réintégrés, être respectés et reprendre sa place aux seins du groupe, s'il ne prend pas certaines décisions, il perdra aux yeux de ses compagnons toute crédibilité, c'est cela vivre en 1743. Jamie se retrouvant seul, Murtagh se retourne vers Jamie lui fait comprendre que Jamie doit agir et lui dit ‘’’elle n’a pas réellement conscience qu’on a failli laisser notre peau ‘’’et Jamie rétorque oui il faudra qu’elle le sache. Sa position est délicate, car il est entre deux feux. Ou il choisit l’un ou l’autre camp, ou bien il fait en sorte de régler le problème avec le moins de casse possible, vu les possibilités, il n’a pas beaucoup de choix. Et pense qu’il faudra résoudre le problème dès qu'il ira la rejoindre.

Comme je le disais plus haut elle a perdu toute crédibilité, mise à l’écart symboliquement, personne ne s’enquiert de sa santé, ne lui adressant pas la parole elle devient transparente, on la rejette et on la punit symboliquement d’avoir mis en danger certain de ses compagnons et le clan, le respect qu’elle avait conquis à la force du poignet a disparu aux yeux des compagnons de Jamie (lors du voyage initiatique Réf 2) il a disparu comme par enchantement.

Plus tard lorsque Jamie monte se coucher, il trouve Claire éveillé dans le lit, demande tu crois qu’un jour ils arrêteront de me faire la tête, Jamie lui répond oui bien sûr. Elle lui demande de venir se coucher, Jamie lui rétorque ``je crains que nous ayons une petite chose à régler avant de dormir ce soir.

Claire surprise demande ce qu’il veut dire. Se déshabillant Jamie explique que si l’un d’entre eux avait mis les autres en danger comme elle l’a fait il y aurait eu des représailles physiques ou être tué sur le champ. Elle ignorait cela. Et Jamie lui explique les faits. Je poste les dialogues, car cette scène, car c’est important. Et parfois ceux en VOSTFR du dvd officiel Outlander car c’est plus précis.

- vois-tu je sais bien que tu n’es pas habitué à nos usages et c’est une bonne excuse, mais je t’avais dit de rester cacher, si tu m’avais obéi rien de tout cela serait arrivé, maintenant les Anglais vont se lancer à notre poursuite, quant au capitaine Randall, c'est une autre histoire. - Claire poursuit, il fera tout pour te retrouver, surtout qu’il sait que tu es de retour ici.

Il est évident, que par son envie de repartir chez elle, Claire a effectivement ouvert la boîte de Pandore et a offert sur un plateau la possibilité à Randall de capturer Jamie et lui faire du mal et une chance comme celle-là Randall sera heureux de s’en servir.

• -Et oui, c'est personnel pour lui dit Jamie et on entend Claire être désolée.

Mais Jamie est dans une posture où il a déjà pardonné à Claire. Problème il y a le clan qui rentrent en ligne de compte et Jamie ne peut faire autrement, face à la société où  il vit de rendre des comptes, il doit tenir son rang. Tous inconsciemment ou consciemment attendent de lui qu’il se comporte comme il se doit, face à ces compagnons et face au clan. Ce dit clan par la pression sociétale demande d’appliquer les us et coutumes qui sont en vigueur. Jamie a sur les épaules une lourde charge. Il est désigné par tous car c’est son mari de lui donne une correction, Jamie lui fait savoir et avertie Claire qu’elle ni n'échappera pas

• -Et voilà si ça ne tenait qu'à moi ce serait fini on n’en parlerait plus.

Mais l’enjeu est de taille, car les autres compagnons sont impliqués et le verbalisent et le font sentir.      -Mais tes actes on mit tous les hommes en péril finissons en

-Tu as commis une énorme erreur en désobéissant à mes ordres alors tu mérites une  bonne correction (car j’y suis obligé je ne peux faire autrement)

Claire lui demande de quoi il parle. Car voyant la ceinture dans les mains de Jamie panique

• -Tu sais très bien de quoi je parle

• -Met toi à côté du lit et soulève ta chemise

Mais Claire ne l’entend pas de cette manière et refuse de se soumettre, il est hors de question qu’elle accepte cette correction et fera tout pour y échapper, quitte à se battre contre Jamie, esquiver les coups et utilise toutes les ressources en sa possession pour que Jamie ne la touche pas. Mais Jamie ne l’entend pas de cette oreille. Rétorque

• -Ne fait pas l’enfant

 

Mais même si Claire dit qu’elle est désolée et qu’elle ne fera plus une telle erreur. Jamie a des doutes, il sait et ressent qu’elle est différente des autres femmes, Anglaise certes, mais plus que ça, il perçoit, qu’elle a vécu autrement, autres choses et autre part. Il comprend qu’elle n’est pas habituée à ce genre de procédé, mais il doit faire ce qui est juste aux yeux du clan.

• -tu es tout à fait capable de recommencer, de la d’où tu viens les choses sont plus facile, je crois, de là où tu viens ce n’est pas une affaire de vie ou de mort si tu désobéis aux ordres si tu décides de prendre les choses en mains. Mais une chose est sûre ici dans le contexte actuel le moindre faux pas peut avoir de grave conséquence

• -Claire lui dit clairement oui d’accord tu as raison, à partir de maintenant j’obéirai à tes ordres même si je ne les approuve pas

• -D'Accord allé tu vas te mettre à côté du lit qu’on en finisse

• -Quoi je viens de te dire que je suivrai tes ordres

• -Il y a une grande différence entre comprendre quelque chose par la pensée et le savoir vraiment au fond de soi, c’est une chose que je peux te dire d’expérience Je t’assure une bonne correction ça fait comprendre les choses de manière beaucoup plus concrète de plus comme je te l’ai dit il n’y a pas que moi que tu as mis en danger alors je dois te corriger cela s’appelle une justice Claire, tu as causé du tort à tous les hommes et tu dois payer le prix fort je suis ton époux j’ai le devoir de t’infliger une correction. Voilà l’une des raisons principales qui pousse Jamie à infliger une correction à Claire

• -Je ne te laisserai pas faire

À partir de là, c'est un jeu du chat et de la souris, éviter les coups, donner les coups avec le ceinturon, Claire n’a pas l’intention de se laisser faire et on la comprend, elle lance tout ce qui se trouve sous la main pour retarder l'impensable et Jamie s’approche pour lui donner ladite correction, mais voilà il se prend des coups aussi, ce sont les risques à prendre, mais cela ne le fait pas reculer devant la tâche qu’il doit mener.

En bas dans la salle à manger de l'auberge, tous entendent ce qui se passe dans la chambre. Et les discussions vont bon train. Mais dans cette correction tous approuvent et comprennent la raison de cette ‘’mise au point’’ pour eux, c’est normal ce qui se passe dans la chambre. Pour le clan, Claire doit en passer par là pour qu’elle puisse retrouver auprès de ces compagnons la place et le respect qu’elle avait durement gagné avant la mise en danger du clan

-Ned : Il doit être en train de lui expliquer les choses.

- Murtagh : on dirait bien

-Dougall : il ne fait que son devoir.

Dans la chambre le règlement de compte continue de plus belle et rien n’arrête Jamie

-que ça te plaise ou non tu es mon épouse

-Claire : j’y veillerai

-Je t’ai dit tu crieras avant et pendant ça c’est sur jusqu’à que l'on t’entende dans tout le village, ça ira plus vite si tu te laisses faire

-Claire : tu vas souffrir

-Jamie : je souffre déjà. Ça, c'est sûr, car il encaisse des coups donnés par Claire et aussi des objets qu’elle lui lance, il est certain qu’elle n’est pas passive. On comprend qu’il lui donne cette correction à contre cœur, et cela ne lui plaît guère et il souffre véritablement de lui donner une correction, c'est pour cela qu’il dit aussi cette phrase. mais il ne peu  faire autrement, le poids des traditions, de la pressions du clan pèse lourdement dans la balance.

Tous dans la salle à manger de l’auberge comprennent que Jamie a fort à faire et cela attire l’admiration de quelques- uns surtout le respect de Claire et de Jamie. On dirait qu’ils sont en train de se bagarrer, on ne sait pas trop qui punit qui, cela dit, ils ont entièrement raison. Dans la chambre, les coups et la bagarre continuent, Claire se bat bec et ongle pour résister et donne coup pour coup à Jamie très tenace, mais Claire l’insulte de plus belle, mais Jamie lui tient tête.

- Claire : Tu prends du plaisir barbare. Je ne te pardonnerai jamais

-Jamie : Si je t’ai pardonné ce que tu as fait, toi aussi tu pourras me pardonner Et tu pourras à nouveau t'asseoir

Et là Jamie bloque Claire, pour qu’il ne reçoive plus tous les objets qui se trouvent dans la chambre que Claire lui lance dans la figure, car c’est une véritable tigresse, on le serait à moins. À partir de là elle ne peut que subir et Jamie continu à lui donner des coups de ceinturon et rétorque

-je te dis que je te punirai, mais pas par plaisir.

Donc lorsqu’il lui donne la correction ce n’est vraiment pas pour un quelconque plaisir que cela pourrait lui procurer, mais simplement par devoir par tradition, face au clan et face à ses compagnons qui ont participé à l’évasion et qui ont mis en danger leur vie.

En esquivant les objets que lui envoie Claire, par sa détermination à se défendre pour ne pas subir la correction. Jamie est impressionné par sa réaction, fasciné par t’en de courage, par tant de ténacité, par son répondant et sa façon de réagir il découvre son égal face à lui, car seule une femme de cette envergure peut lui résister et le défier, car leur caractère énergique s’entremêle , ils sont faits l’un pour l’autre, personne ne peut remplacer Claire, c’est impossible, car aux yeux de Jamie les autres femmes sont fades, sans répondant et inexistante à ses yeux, c’est cela le secret de leur couple et de leur union

(L’on se souvient de la discussion de Claire avec Murthagt à table, lorsqu’elle taquine Jamie lorsque qu’il flirte avec Laoghaire (Réf : 7). 

Elle sait résister face à ce déferlement de violence et rend coup pour coup, elle se montre pugnace et combative, cela lui vaut l’admiration et du respect de la part de Jamie et aussi par ricoché celui du clan, car elle a combattu avec une hargne décuplée, jusqu’au bout, tant qu’elle pouvait. Claire dans son fonctionnement n’a pas une posture victimaire (Réf : 5) ni une posture de femme blessée et ni une posture d’offensé. C’est une femme qui sait affronter le danger qui est résiliente et qui a un caractère fort. Et c’est cela que pense Jamie dans cette scène.

De plus ce sont deux être aux caractères puissants, énergie et fort qui se sont unie, ce sont deux aimants d'une force d’attraction incroyable. Ils ne peuvent que s'attirer, ils se complètent, leur rapport n'est pas un long fleuve tranquille.

Il est évident qu’il va regretter son geste, car en lui donnant une correction aussi mémorable il va y avoir des retombées. Car Claire n’est pas sortie perdante de cet affrontement comme on peut nous le faire croire, elle en est ressorti gagnante et grandie, il ne faut pas oublier que c’est une femme combattante, solide, qui a de la ressource, qui sait affronter les obstacles, c’est elle qui ressort vainqueur de cette soirée, Car l’expérience acquise par Claire tout au long de sa vie, l'a formé à se défendre contre l’adversité, à combattre coûte que coûte et à rendre les coups reçus. De toute évidence, elle a pris l’ascendant sur Jamie. On le verra plus tard, par sa façon de faire, par sa posture, par les choix qu’elle imposera à Jamie. Il sera obligé de réfléchir sur son acte. Ce n'est pas elle qui change c'est elle qui lui donne la possibilité de se transforme, là est toute sa puissance.

Claire lui fera entendre qu’il n’avait pas à se comporter de la sorte, sans cri, sans dispute seulement par son comportement, elle le fera méditer sur ce qui lui a fait subir. Et cela commence dès le lendemain soir, par son attitude envers Jamie, restant ferme sur les choix qu’elle adopte, Jamie sera obligé de faire une introspection. Par sa façon d’être et surtout de composer avec Claire. C’est sûr que cela ne va pas plaire à Jamie, mais c’est la seule solution pour qu’il se remette en question et reconnaître qu’il a eu tort. Et qu’il pouvait procéder autrement, mais pour l’instant, il doit faire encore du chemin.

SUITE 

Mais revenons au matin de cette nuit mémorable pour tous.  Lorsque le matin Claire descend de la chambre elle est accueillie par un Dougall qui se lève pour l’accueillir et ce n’est pas anodin il est moqueur et admiratif en même temps, tous ont un mot à dire, une bonne petite fessé cela n’a jamais laissé des traces permanentent à personne, cela ne laisse pas des traces permanentes, mais cela fait un mal de chien elle n’est pas prête à faire cette erreur ça, c'est sûr et Ned si met aussi, demande qu’elle s’assoit à côté de lui. Mais Claire répond sur un ton qu’il est préférable de ne pas lui tenir tête et décide de rester debout prêt de la fenêtre, tous rient à ses dépens. Mais pour le clan je dis bien pour le clan, on pourrait le traduire comme de la moquerie bienveillante, du respect et de l’admiration, car elle a tenu tête à Jamie et c’est défendu lors de la correction et elle a subi la correction que tout le monde demandait. Pour le clan l’incident est clos, tout rentre dans l’ordre et Claire retrouve la place qu’elle avait acquise auparavant, ils la considèrent de nouveau comme l’une dès leur et fait partie intégrante du clan. Sur ce plan Jamie a eu ce qu’il voulait que Claire soit de nouveau réintégrée symboliquement.

Voilà une des causes de cette correction, Jamie a en partie gagné aux yeux du clan, mais rien n'est gagné aux yeux de Claire. Jamie connaissant Claire n’est pas très à l’aise par cette scène du matin. En se regardant l’un l'autre Jamie et Claire se toisent, cela en dit long sur leur relation à venir. Lorsque Jamie est descendu de leur chambre, Dougall s’adressant à Jamie, fait remarquer ‘’ on dirait qu’elle t'a donnée du fil à retordre, Jamie ne dit mot, mais dit oui de la tête. À ce moment précis les problèmes entre Claire et Jamie commencent à peine et ne peuvent pas être réglés pour l’instant devant tous. Et Jamie repart dans ses réflexions :

‘’La justice ayant été rendue le problème avait été réglé j’étais persuadé que la page d’un mauvais chapitre venait d’être tournée, mais je faisais mes premiers pas en tant qu'époux sinon je n’aurai pas été aussi naïf dans mes certitudes. Le retour au château va accroître les tensions relatives à notre couple J’allais être confronté à des choix QUI ALLAIT AVOIR UN IMPACT CERTAIN sur notre vie pour les années à avenir’’’.

 Et voilà comme je le disais la machine de guerre qu’est Claire se met en route et cela va changer leur relation pour toujours.

En rentrant au château, ils sont accueillis par les hourras et les félicitations de l’ensemble des habitants pour leur union, tous sont heureux pour le couple et cela se traduit par de la musique de fond. N’ayant pas réglé les conséquences de ce qui s’est passé à l’auberge, Claire et Jamie sont obligés de faire bonne figure devant tous.  Lorsque Colum et sa femme se présentent, tous se taisent et attendent avec impatience les félicitations du Lord, sa femme les félicite en premier et veut en savoir davantage surtout sur le récit de leur nuit de noce. Sa femme à la fin de son discours passe le relais à son mari, mais Colum commence par féliciter Claire de son mariage et il est heureux pour elle, Jamie apprécie cette reconnaissance par Colum. Lorsqu’il s’agit de s’adresser à Jamie le silence règne, Jamie attend avec impatience les félicitations de Colum, mais il reste muet et ne dit pas un mot et ne lui adresse pas la parole, tous se regardent et sont surpris de son silence, il y a une gêne et l’étonnement s’installe dans la semblé, Colum repart sans avoir adressé la parole à Jamie, il fait comprendre par cette attitude qu’il n’approuve pas cette union, cela sera exprimé plus tard. Jamie reste décontenancé, surpris et déçu, limite vexé de cet affront.

Étant demandé par Colum sur le chemin de son rendez-vous Jamie rencontre Laoghaire, ses seuls mots ne sont que des reproches et des lamentations qui sortent de sa bouche et qui ne sont pas justifiés. Elle est étonnée que Jamie ait épousé Claire. Elle lui parle de ses soi-disant sentiments, en croyant qu’ils sont partagés par Jamie. Comme elle sait si bien le faire, elle a toujours une posture victimaire, étant une pleurnicheuse née elle n’arrête pas de se lamenter et lui déverse ses états d'âme. Se persuadant que Jamie éprouve les mêmes sentiments envers elle (voir mon billet où j’écris ce qu’est vraiment Laoghaire Réf : 6.). Jamie mal à l’aise est loin des préoccupations soi-disant existentielles de Laoghaire il n’est pas trop enclin à écouter ses lamentations.

Il a plusieurs problèmes urgents à régler, se présenter devant Colum, car il a été convoqué et l’on ne fait pas attendre Colum et surtout trouver la solution pour régler le problème avec Claire, à ses yeux, c'est le plus important. Et comme la demande de Laoghaire est le dernier de ces soucis, il lui explique avec diplomatie que ses explications devront attendre. Très évasif et comme toujours secret sur ses sentiments envers Claire, il n’aborde pas le sujet de face avec la jeune fille, ne voulant pas la vexer, ni la froisse et ni se la mettre à dos, il lui explique que c’est compliqué et que cela a été organisé par Dougall sans plus d’explication et promet de discuter avec elle plus tard. Il est évident qu’il a roucouler un temps avec la jeune fille, mais la vraie raison était que Claire réagisse, ressent de la jalousie et soit attentive à Jamie. (Réf : 7)

Lorsque Jamie rentre dans la pièce où se trouve Colum il y a déjà Ned et Dougall présent et Colum l’invective avec colère ‘’le jeune marié nous honore de sa présence’’’ cela commence mal, une certaine tension règne dans la pièce. Colum a besoin d’explication au sujet de l’incursion à fort William, car il ne sait pas si le clan MacKenzie doit répondre de cette incursion. Jamie répond non, assure que ce ne sera pas nécessaire, car le capitaine Randall, c'est sûr, s’en prendra à Jamie et non à Colum et ni au clan MacKenzie. Colum demande le compte rendu de la collecte fait par Dougall et Ned s’exécute sur le champ, en énumérant les collectes faites, mais Colum l’interrompt immédiatement et veut des explications au sujet de l’argent collecté dans son dos pour permettre au jeune Stuart de l’installer sur le trône.

Tous sont surpris et interpellés de savoir que Colum soit au courant et s’adressant à tous, veut savoir si c’est pour les jacobites. Il leur démontre qu’il y a une seule personne qui lui est resté fidèle et lui a tout rapporté, c'est en l’occurrence le jeune Willis. Colum fait aussi cette remarque, le seul qu’il lui fasse honneur de se sentir coupable est le jeune Jamie. Réagissant aussitôt, Jamie explique qu’il a la conscience tranquille, car il n’a pas à être loyal envers Charles ou Jacques. Et Dougall prenant sa défense explique les faits et ce qu’ils ont l’intention de faire. La cause à ses yeux est noble et bien plus grande et cela passe avant tout autres choses et n’importe quel clan.

Colum rétorque que tant que le clan sera sous sa responsabilité, ce sera à lui de choisir quelle cause il faut financer et la prospérité du clan MacKenzie passe avant tout, avant un roi et même un pays. Là Dougall démontre par A+B a Colum qu’il a été loyal envers le clan et il énumère tout ce qu’il a fait pour Colum et même va jusqu’à dévoiler qu’il a engendré son fils par loyauté, car le secret avait été bien gardé jusqu’à présent. Ceux qui sont dans la pièce restent étonnés et surpris de cet aveu et Dougall affirme qu’une telle fidélité vaut bien une bourse remplie d’or. Colum en colère d’être ainsi défier leur demande de sortir de la pièce, mais Ned essaie de rassurer Colum en lui indiquant qu’il va essayer de lui parler. Colum met en garde Ned soit vous y arrivez soit c’est moi qui serai obligé de le calmer c’est une menace qu’il profère à l’encontre de Dougall. Entre Colum et Dougall se sont deux parcours différents, deux idéaux opposés, deux politiques qui ne se rejoignent pas et surtout des règlements de compte à chaque occasion. L’un pense clan, fidélité, respect et l’autre pense grandeur et magouille et veut prendre la place de l’autre.

Voyant cela, Jaime essaie de remettre à plus tard la conversation qu’il devait avoir avec lui. Mais Colum lui ordonne de rester là pour avoir cette fameuse conversation, les reproches fusent, il lui a ouvert son château pour refuge, lui a offert à manger, son hospitalité et après même qu’il lui refusait fidélité , il a continué à lui accorder le gîte et sa protection et pour le remercier, tout ce qu’il trouve à faire pour le récompenser c’est épouser une Sassenach, l’on voit sa colère monté contre Jamie, car en faisant cela il est clair qu’il a perdu toute chance d’être un atout pour Colum, il ne pourra pas lui succéder, en sachant qu’aucun membre du clan n’acceptera Jamie, tout ce que peut dire Jamie, est ‘’ Je n’avais aucune intention de te trahir’’’ Colum lui tournant le dos lui demande de sortir de la pièce on le ressent une colère froide et son désappointement envers Jamie est immense.

Dans la chambre à coucher, Jamie explique l’entrevue à Claire au sujet de Dougall et elle lui répond qu’elle avait deviné le lien entre Dougall et le fils de Colum, tout en lui répondant, car ils ont une conversation les plus banales comme un couple marié uni. Jamie fait part de son inquiétude, car en fin de compte, c'est lui qui va payer la mauvaise humeur de tous. Claire se prépare pour se coucher, par sa façon de préparer le lit seulement son côté cela veut dire symboliquement je ne te veux pas à côté de moi, son message subliminal est : je ne veux pas que tu me rejoignes dans le lit, je veux dormir seule, je ne veux pas que tu me touches et interdiction que l’on fasse l’amour.

Apparemment Jamie ne veux pas l’entendre et ne veux pas comprendre le message non verbal, c’est pourtant clair, mais lui son message non verbal est, je veux faire l’amour, même avec tout ce qui s’est passé, car il la regarde, on perçoit une envie et un désir qui monte, il ne peut le cacher, car l’on devine que depuis la dispute rien ne sait passer entre eux et a l’intention de la rejoindre, claire se mettant au lit, par sa façon de faire ne l’invite pas à passer la nuit avec elle, mais Jamie tente sa chance, commence à se déshabiller, sur le visage de claire un sourire se dessine, elle lui pose la question qu'est-ce-que tu fais, j’ai cru que répond Jamie, claire n’attend pas la fin de la phrase Elle lui lance avec un certain dédain, tu fais erreur et se couche sans craindre quoi que ce soit et part cette réaction impose et instaure la nouvelle relation entre elle et Jamie, il comprend quelle sont les nouvelles règles, contrarier et exaspérer il quitte la chambre énervé en prononçant des mots en gaélique et dieu c’est ou Jamie va dormir pour la nuit.

Il est évident qu’ils sont toujours en froid et elle ne veut en aucun cas de Jamie dans son lit pas avant d’avoir réglé le problème entre eux, c’est une première étape et c’est Claire qui donne le-La et la direction de leur relation. Être une femme de 1945 lui sert et lui donne de l’assurance et une force incroyable elle ne s’en laisse pas compté et ni impressionné. Jamie comprend qu’il faut changer et doit commencer par une remise en question,

Le lendemain Jamie retrouve ses compagnons pour la chasse dans la foret à son arrivé il voit le petit Willis se faire maltraiter par ses compagnons, car c’est lui qui a fait son rapport a Colum, même si Jamie et Murthag demande au clan de le laisser tranquille, car ce n’est qu’un gamin, ils n'en tiennent pas compte et le maltraite de nouveau et Jamie s’interpose tant bien que mal en essayant de les raisonner, sans résultat, cela se retourne contre lui, Angus lui demande ou se situe sa loyauté et par sa réponse Angus le provoque, Rupert s’en mêle, et fait savoir à Jamie et à Murtafgh que cela ne regarde que les McKenzie et cherche dispute aux Fraiser, entre temps arrive Dougall et met de l’ordre dans la dispute et tous se taisent obéissent à Dougall, tout redevient normal pour aller chasser le cerf. Sauf pour les Fraser.

Se retrouvant devant les remparts du château, Murthagh et Jamie discute de leur avenir et Murthagh pense que l’ambiance devient trop malsaine et propose de partir du château il veut seller les chevaux et demande à Jamie de s’occuper de claire, car il veut partir d'ici à ce soir. Mais Jamie lui fait remarquer, comment vivront-ils, il fait remarquer que déjà il est en difficulté, car sa meilleure chance c’était Hoorock, vu la tournure des événements il se pourrait qu’il soit un vrai hors la loi.

Murthag lui propose de vivre de la terre, mais Jamie n’est pas enthousiaste, car il se pourrait qu’ils vivent sous un arbre l’hiver avec Claire et ce n'est pas indiqué. Murthag lui suggère de la laisser au château et de revenir la chercher quand ils seront établis quelque part. Jamie lui fait cette réflexion ‘’’on voit que tu n’as jamais été marié’’. Murthag a raison: soit ils partent, soit ils choisissent un camp, car Colum n’est pas prêt de rendre l’or à Dougall.

La réflexion de Murrthag ‘’de toute façon cela n’a pas la moindre importance le prince Charles ne reviendra pas de sitôt d’Italie, fait réfléchir Jamie et comme à son habitude Jamie trouve la solution en un rien de temps, pour que tous restent au château à l’abri des tuniques rouges et surtout que la paix revienne entre les frères. Il comprend qu’il y a une ouverture pour que tout s’arrange. Voilà le vrai Jamie, il décide d’aller parler à Colum pour lui suggérer une idée de plan et certaine proposition concrète, il n’impose rien, il expose les faits en le persuadant que les solutions qui lui expose et un atout pour retrouver la sérénité entre les frères, le rouleau compresseur Jamie est en action en ayant un pouvoir de persuasion très efficace.

Colum répondant à Jamie qu’il n’est pas très convaincu, ‘’Tu parles de paix tu sais pertinemment que deux hommes du clan Mackenzie sont en conflit, que mon propre frère ose me défier comment peut-il avoir la paix avec une telle déloyauté. Jamie le raisonne en lui précisant que même s'il châtie ou punit son frère cela pourra soulager sa colère un temps, mais il fait remarquer que la situation ne peut que s’envenimer, cela mènera plus de violence jusqu’à ce que le clan explose et aboutisse à une guerre. Colum lui demande quoi faire, Jamie, lui suggère de redonner l’or qui a été prélevé pour les jacobites.

Et de nouveau Colum s’emporte, car pour lui, c'est trahir la couronne et cautionner le retour d’un Stuart sur le trône. Jamie lui indique que son retour est qu’une illusion, de plus il n’existe pas d’armée jacobite et continu à argumenter, les clans sont trop occupés à se voler leurs troupeaux pour envisager de s’unir. Le prince Charles se prélasse et se fait bichonner par le pape. Colum sait que  Jamie a raison, mais le plus dur pour Colum est que son propre clan se désagrège et au bord de la guerre civile

Jamie repart dans sa logique, il lui suggère de rendre l’or, cela supprimera la raison qui pourrait aboutir au conflit. Rendre à Dougall l’argent de la discorde le calmera lui et ses compagnons. Laisse ton frère jouer au rebelle du moment qu’il le fait discrètement, laisse le murmurer en secret ses rêves d’Écosse libre. Et Jamie indique à Colum, pendant que toi tu prends ton temps en attendant de voir comment la situation va évoluer. Si le prince Charles revient en appelant aux armes tu pourras décider dans quel camp tu veux être. Et Jamie finit par dire à Colum, Dougall est peut-être le chef de guerre, mais il sait que toi seul peut faire la guerre.

Réfléchissant et influencé par Jamie, Colum décide et demande qu’on appelle Ned Goant et son frère. Prenant son temps Colum fait exprès de le faire attendre et Dougall montre son impatience et le fait savoir. Colum use de son autorité pour lui faire comprendre que c’est lui le chef et lui indique, à force de parler de la sorte, ta tête un jour ne sera plus sur tes épaules, mais au bout d’une pique. Colum sortant sa dague devant Dougall lui rappelle qu’il a juré fidélité il y a un mois sur cette dague, et Colum lui demande que vau la parole d’un homme de nos jours !? Une bourse d’or par exemple. Mais Dougall se défend et lui indique qu’il a fait un serment envers l’Ecosse et n’a pas trahi sa parole. Mais Colum est sceptique lui répond nous verrons bien.

Contre toute attente, Colum prend la bourse d’or et la redonne à Dougall qui est très surpris de ce revirement, Colum lui lance va jouer au rebelle pour voir ou cela te conduit, Dougall ne peut que remercier son frère. Colum ordonne à Ned d’envoyer une missive pour inviter le duc de Sandringham à un banquet qu’il donnera à son honneur. Dougall ne peut s’empêcher de faire cette réflexion, il ne faudra pas oublier de dire aux hommes du château de planquer leurs fesses, par cette réflexion Colum ne peut en supporter davantage de la part de son frère, Ned essai tant bien que mal de rattraper le coup et surtout de lui passer la brosse, mais Colum n’en peut plus et leur demande à tous les trois de sortir immédiatement.

Grâce à Jamie par sa persuasion, par son initiative, par son efficacité à trouver des solutions rapides, il a réussi à convaincre Colum et cela a apaisé les rapports houleux entre les deux frères, pendant l’échange, Jamie n’a pas dit un mot, il s’est tenu en retrait, a laissé Colum réglé le problème, l’on remarquera que c’est un homme de l’ombre qui trouve des solutions sans se mettre en avant, c’est une de ses qualités. La discussion entre les deux frères a fini par être payante, cela a apaisé les tensions et des solutions ont émergées. Jamie a su miser sur l’intelligence de Colum, par ricochet Jamie va pouvoir rester au château et mettre à l’abri tous les Fraiser, c’est un grand soulagement. Dorénavant Jamie à l’esprit libre et surtout disponible pour réfléchir au plus gros enjeu de sa vie, chercher la façon de se faire pardonner et accepter de se réinventer pour sauver son couple et être à nouveau le mari de Claire.

Effacer le désaccord qui s'est installé et recommencer sur de nouvelle base. Il n’a pas encore la solution, mais à l’esprit libre et tranquille, pour penser et surtout s’investir pour réparer sa relation avec Claire et sauver son mariage. Il lui reste à accomplir le plus dur, le défi est de taille, car ce n’est pas gagné pour y parvenir, car il va falloir être à la hauteur pour persuader Claire. Être un homme, c’est accepter de voir et analyser la situation, comprendre ses erreurs et Jamie est maintenant prêt, pour accepter et reconnaître qu’il a mal agi, savoir se faire pardonner et s’excuser est le plus important pour Jamie, être de nouveau en harmonie dans son couple.

Pour cela il s’isole pour réfléchir là où est son refuge au bord de la rivière, c’est le meilleur endroit qu’il ait trouvé pour penser et pour faire les choix importants dans sa vie. Dans sa réflexion, il se pose de nombreuses questions, voici ses pensées.

’ J’aurai dû me réjouir que le clan Mackenzie ne soit plus sur le point de se déchirer que les rapports avec Colum et Douglla se soit amélioré, mais ce n’étais pas le cas, ma dispute avec Claire était une plaie ouverte et ne guérissait pas, il fallait que je fasse quelque chose, que je prenne une décision, que je prenne des mesures, mais lesquelles ?

Dans son introspection, il n’entend pas venir Laoghaire tout sourire, en lui affirmant qu’elle le trouverait ici. ‘’Depuis que vous êtes gamin, c'est votre secret, pas si secret que ça rétorque Jamie tu m’as facilement trouvé’’’ elle lui indique qu’il lui avait promis, qu’ils discuteraient, sur ce fait Jamie est d’accord, mais de toute évidence il avait d’autres problèmes plus importants à régler, chercher et trouver une solution pour l’avenir de son couple, il avait besoin d’un coin de solitude pour penser et ne pas être dérangé par les états d’âmes d’une jeune fille, qui se fait des illusions, Jamie pense que cela pouvait attendre, car secondaire à ses yeux.

Maintenant Jamie est obligé de l’écouter, elle lui rappelle qu’elle l’a connu depuis son adolescence, mais quand Laoghaire lui explique que depuis qu’elle a posé ses yeux sur lui elle en est tombé amoureuse, surpris d’entendre cela sa figure se transforme et réfléchi comment lui répondre, elle continue et lui dit, même si elle ne la plus revue depuis des années elle ne l’a jamais oublié, voulant prendre de la distance envers la Laoghaire, il prend toutes les précautions possibles pour ne pas la vexée, pour ne pas la blesser, pour lui dire le plus simplement possible, qu’il est marié à Claire, pour la dissuader de ne pas se faire d’illusion à son encontre.

L’on comprend que cette explication le cerveau de la jeune fille le refuse, elle n’entend pas son discours de vérité, elle fait un très gros déni et ne veut pas voir la réalité. Elle est persuadée qu’il a fait preuve de galanterie, d’épouser une Sassenach pour la protéger des Anglais et Jamie continue d’être diplomate, lui explique que son mariage a été recommandé certes par Dougall, mais il n’arrive pas comme d’habitude à exprimer ouvertement les sentiments qu’il éprouve envers Claire depuis le premier jour où il l’a rencontré. Toujours dans la retenue de ses sentiments envers Claire, il ne peut aller plus loin et arrête de parler. De plus la dispute avec sa femme le tenaille et le déstabilise cela le rend malheureux, comme toujours il n’arrive pas à le verbaliser aussi.

Laoghaire perçoit une faille et ressent qu’il est malheureux, en profite pour lui faire des avances. Elle lui prend la main pour mieux l’amadouer, pour mieux le piéger et profite de sa défaillance psychologique, Jamie essaie de lui expliquer, mais la jeune fille l’interrompt, pour lui dire que lorsqu’il a pris sa défense dans la grande salle, elle a interprété (à tort) ce geste comme un partage de sentiment, mais Jaime a en faits, fait ce geste, car il ne voulait pas qu’elle soit marqué à vie par cet incident et avant tout, il a fait pour exister aux yeux de Claire (Réf : 9).

Elle lui rappelle aussi des baisées échanger dans l’alcôve (Réf : 7) mais Jamie l’a fait pour rendre jalouse Claire. Jamie ne réagit pas verbalement, mais l’on voit transparaître sur son visage, son embarra, car il se sent un peu coupable de l’avoir induit en erreur, car il a inconsciemment encouragé la jeune fille. Avec détermination elle ouvre son corsage tout en lui expliquant que Claire a été déjà mariée, mais elle non et qu’elle n’a jamais eu personne. Elle lui prend la main et la pose sur sa poitrine, elle fait tout pour l’allumer, le provoquer en essayant de le faire basculer, pour qu’il passe à l’acte, mais Jamie ne tombe pas dans le piège, il ne veut pas succomber. Laoghaire convoitise toujours ce qu’elle ne peut pas avoir, ce sera son fonctionnement toute sa vie (Réf 7) à cet instant Jamie ne veut pas rajouter un problème à ses problèmes actuel, il aime Claire et ne veut surtout pas compromettre sa réconciliation, ‘’il lui parle de vœux de fidélité ‘’ et a vraiment l’intention de respecter ses vœux pour l’amour qu’il porte à Claire, et arrive à verbaliser cette phrase ‘’même pour une jeune fille comme toi, je suis désolé’’’ il n’a pu que dire ces mots, car pour lui, étant un être introverti, dire et exprimer son amour et ses sentiments pour Claire est difficile, cela est dû à son parcours de ses 4 années passé à fuir, à se cacher, cela l’a rendu secret, discret, réservé en cachant ses ressentis. Toute cette période l’a marqué, l’a changé, son caractère, c'est modifié, son fonctionnement et son rapport aux autres a été bouleversé.

 

Il a appris à prendre des chemins détournés pour s'exprimer, c'est pour cela qu'il parle de vœux de fidélité. Mais il est vrai que sa fidélité et son amour fusionnel avec Claire est sa véritable raison de  ne pas succomber au piège, que la jeune fille lui a tendu, son seul but est de coucher avec Jamie pour le piéger pour que le clan Mackenzie impose des représailles à l’encontre de Jamie, ce n’est pas une sainte-ni-touche Laoghaire (Réf : 9 quand son père la présente devant Colum) c’est une véritable peste et plus que ça, on le verra dans les prochains épisodes. Pour Jamie, la conversation avec cette jeune fille, lui a été bénéfique et lui a servi pour comprendre ce qu’il voulait et ce qui ne voulait pas, cela lui permet d’avancer et lui a ouvert les yeux, cela l'a conforté dans sa fidélité et dans sa loyauté auprès de claire il a fallu qu’ils vivent ces derniers jours ce parcours initiatique pour comprendre qu’il fallait changer et vivre autrement pour Claire. Il comprend qu’il ne peut ni vivre sans elle, ni avancer sans elle.

La jeune fille part vexé, humiliée et sous les pleurs, ce que Jamie n’a pas pu éviter. Mais il faut se rendre à l'évidence, elle a interprété et elle a fantasmé les rapports avec Jamie et les sentiments qu’il pouvait avoir pour elle. Conclusion, il n’a aucun sentiment pour cette personne, mais Laoghaire en s’enfuyant reste prisonnière de son déni. L’échange qu’il a eu avec Laoghaire a confirmé et convaincu qu’il fallait régler le problème avec Claire, car cela a trop tardé, il est passionnément amoureux de sa femme et il ne peut plus supporter cette situation.

On retrouve Jamie parcourant les couloirs pour aller rejoindre Claire dans la chambre, se figeant devant la porte, il se parle à lui-même.

’Pour la toute première fois de ma vie je ne savais pas ce que je devais faire, l’unique chose que je savais, c'est qu’il fallait que j’avance que je fasse un pas à la fois’’’.

On le retrouve face à Claire, qui se coiffe imperturbablement, sans lui jeter un regard. Prenant son courage à deux mains, il lui explique en regardant Claire que Colum est Dougall sont réconciliés. Mais cache qu’il a œuvré par sa persuasion à faire changer d’avis Colum. Mais Claire ne dit mot. Jamie commençant à se déshabiller ni tenant plus de cette situation s’adresse encore une fois à Claire. Et explique que la vie chez eux est rythmée par la tradition, les coutumes et les rituels. La seule réponse qu’il obtient, c'est : j’ai vu. Jamie continu, Colum a choisi de prendre le risque de paraître faible changeant publiquement de position, la paix est plus importante que les coutumes.

Expliquant qu’il  a vu un homme rigide plier, cela l’a fait réfléchir et Claire lui demande, de réfléchir à quoi. Jamie répond, une épouse obéit à son époux et si elle n’obéit pas l’époux la corrige, c’était comme ça du temps de mon père, de mon grand-père, de mon arrière-grand-père. Et voilà devant nous la métamorphose de Jamie. En s'exprimant il explique qu’il a compris qu’il fallait changer et argumente, mais peut être que pour toi est moi, il doit en être autrement et toute cette conversation se déroule sans un regard de Claire, ils se parlent parfois par miroir interposé, l'interprétation symbolique est, l’ancien Jamie exposé ses pensées dans le miroir et le nouveau Jamie métamorphosé lui parlant face à face. c'est un nouveau  Jamie qui se présente devant Claire. En s’avançant vers sa femme, Jamie sort sa dague et se met à genoux. Ses paroles sont : ''je jure sur la croix notre seigneur et par le fer sacré que je tiens, que je t’accorde toute ma fidélité, toute ma loyauté, si ma main venait de nouveau à se dresser contre toi en rébellion, je demande que ce fer sacré me transperce le cœur.'''

Claire ne répondant pas, Jamie commence à avoir des doutes sur la reconstruction de son couple et sur sa stratégie. Pensant avoir échouer, son espoir diminue pour la reconquérir. Claire le regarde intensément et comme elle ne répond pas il lui demande : cela ne suffit-il pas. Avec anxiété et dans un souffle, ayant peur de sa réponse, lui demande si elle veut encore de lui, Remettant la dague dans son fourreau, anxieux lui demande si elle veut qu’ils se séparent. Claire lui répond, c'est ce que je devrais vouloir et lorsqu’elle s’approche, il recule peur d’être rejeté, contre toute attente, elle pose sa main sur la poitrine de Jamie et dit clairement je ne le veux pas. Heureux de cette réponse Jamie lui prend les mains et lui confie le secret de la bague de mariage, c’est la clef de Lallybroch et j’ai demandé au forgeron d’en faire une alliance avec cette clef. Claire étonnée, lui demande pourquoi il ne lui a pas dit avant, au moment voulu, avec une certaine émotion Jamie lui explique qu’il voulait attendre de ramener Claire chez lui pour qu’elle sache que cet endroit était autant qu’à lui qu’à elle, mais maintenant il a des doutes au sujet du retour. C’est nouveau, car Jamie se confit une nouvelle fois et avoue que cette seule idée ne lui fait plus aussi mal qu’auparavant, car maintenant, c'est elle son foyer. Et une nouvelle fois par ses paroles, implicitement il lui déclare son amour et lui fait savoir qu’il l’aime.

Se rapprochant ils commencent à s’embrasser et tout le manque des derniers jours se fait sentir, ils sont fébriles, Jamie continu à lui parler au creux de l’oreille, J’ai envie de toi, j’en ai tellement envie que j’ai du mal à respirer, il pose la question à Claire pour savoir s'il doit continuer, tu as envie de moi, elle répond oui, (comme je l’écrivais Réf : 1) il attend toujours son approbation pour continuer. N’en pouvant plus de temps de jour, sans se toucher cela devient intense, électrique, urgent et crucial entre eux, ils sont fébriles, exacerbés, c’est de la passion pure, une envie l’un de l’autre. Coucher sur le sol ils font l’amour d’une intensité incroyable et en pleine action, Claire lui met la dague sous la gorge tout en continuant à faire l’amour, Claire lui fait un serment et lui dit, écoute-moi si jamais tu lèves encore une fois la main sur moi Jamie Fraiser je t’arracherai le cœur et je le mangerai au petit déjeuné, est-ce bien clair, comme Jamie ne répond elle lui lance, Alors, les seules paroles de Jamie qui sorte de sa bouche : tu as ma parole. ‘’ Il y a concordance de serment avec la même dague Jamie lui fait le serment de ne plus la toucher et Claire lui fait le serment de lui manger son cœur s'il la touche encore une fois, on peut dire qu’ils sont complémentaires.’’ ils sont le miroir de l'autre

Pendant leurs ébats ils continuent à s’exprimer

SUITE 

-Tu es à moi, à moi pour aujourd’hui et pour toujours et je veux que tu m’appelles maître. Je suis ton maitre tu es mienne j’ai l’impression que je ne peux pas céder ton âme sans perdre la mienne.

Jamie est devenu un homme, il a compris et intégré qu’il fallait se comporter d’une autre façon envers Claire, il est diffèrent, il a su évoluer. C’est encore plus fort entre eux, Claire aussi a fait un grand pas, le mur de son déni a disparu, l’essentiel a été de comprendre et de s’apercevoir qu’elle était amoureuse de Jamie et qu’elle l’aimait vraiment, elle l’a intégré lors de la dispute où ils se sont dit des monstruosités. Leur couple repart sur de bonnes bases. Il ne manque plus que le petit réajustement au sujet de Claire, avoué qu’elle vient du futur et à ce moment-là le couple deviendra encore plus fort plus solide.

On les retrouve dans la chambre se parlant à nouveau

Jamie l’appelle Sassennach et Claire répond sur un ton moqueur oui maître, Jamie continue à demander ce que ça veut dire enfoiré, sadique et Claire lui explique. Les mots qu’elle lui a lancés lors de la correction. Jamie lui répond: `` C'est peu flatteur, je ne peux pas te reprocher tes observations. Claire demande : tu as trouvé que j’ai été trop dure, voici la réponse de Jamie Si on couche avec une tigresse il faut s’attendre à être mordu. Voilà qui confirme ce que j’écrivais au sujet de la bagarre: il a trouvé son égal. Jamie plus tard en s’habillant pour aller chercher à manger, car Claire a faim, mais Jamie a toujours faim de Claire on peut le comprendre.

Claire trouve un objet sous le lit et demande à Jamie que cela signifie, il répond anxieux, c'est un charme maléfique qui procure de la souffrance, la mort et le mal. Claire veut savoir qui a déposé cet objet, il devine que c’est Laoghaire qui la dépose pour se venger. Laoghaire continue dans son déni et dans son délire. C’est une personne toxique, malfaisante, sous ses airs angéliques, c'est une véritable vipère même plus. On le verra plus tard.

 
Réf :5 https://anniefranzini.blogspot.com/2021/08/outlander-saison-1-episode-8.html les parole qu’elle prononce lors du viol

 
 
 
FIN 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents